La Fondation de l’UQAR remet la Distinction Pascal-Parent à une équipe de professeurs du campus de Rimouski

14 décembre 2014

Les professeurs Nicolas Beaudry et Manon Savard sont les récipiendaires de la Distinction Pascal-Parent 2014 pour leur contribution à l’enseignement universitaire dans le cadre du Chantier-école d’archéologie.

Ce Chantier-école d’archéologie a transformé l’Île Saint-Barnabé, située au large du centre-ville de Rimouski, en véritable laboratoire de recherche. Les professeurs Beaudry et Savard, respectivement historien et géographe, mais aussi archéologues, ont ainsi permis aux étudiantes et étudiants de l’UQAR d’investir le patrimoine bas-laurentien par l’enseignement pratique de l’archéologie.

En plus de faire rayonner l’UQAR, les travaux menés sur l’Île Saint-Barnabé au cours des six derniers étés ont permis de mettre en valeur le riche potentiel archéologique du site. Des traces d’une présence amérindienne, des vestiges d’un bâtiment du XIXe et des artefacts témoignant des occupations successives de l’île du XVIIIe siècle à la fin du XXe siècle ont notamment été documentés.

Collègue de M. Beaudry et de Mme Savard, le professeur et directeur du module d’histoire Jean-René Thuot indique que les étudiantes et les étudiants qui participent au Chantier-école d’archéologie en ressortent transformés. « Non seulement ont-ils pu participer à un projet scientifique – les travaux de l’île Saint-Barnabé –, mais ils réalisent qu’ils peuvent apporter une contribution, qu’ils peuvent développer une réflexion autonome, qu’ils peuvent s’autoriser à poser un regard sur un objet archéologique, et plus avant sur un objet culturel. En ce sens, le Chantier-école constitue un formidable catalyseur intellectuel dans le parcours des étudiantes et des étudiants. »

Le professeur Thuot souligne par ailleurs l’engagement des lauréats de la Distinction Pascal-Parent à transmettre leur soif d’apprendre et à guider leurs étudiantes et leurs étudiants. « Manon et Nicolas mettent en valeur les questions plutôt que les réponses, et le cheminement plutôt que le résultat. Cette approche est au cœur de leur démarche avec le chantier-école et plus largement avec le Laboratoire d’archéologie et de patrimoine (LAP) qu’ils ont fondé en 2009. À mon avis, c’est ce qui fait que ces professeurs apportent une contribution exceptionnelle à la formation de nos étudiantes et étudiants. »

Mentionnons que la Distinction Pascal-Parent est remise annuellement par la Fondation de l’UQAR en alternance entre les sciences naturelles, appliquées et de la santé et les sciences humaines et sociales.

Partager cet article