La professeure Camille Deslauriers reçoit la Distinction Pascal-Parent

14 décembre 2018

La professeure en lettres Camille Deslauriers est la lauréate de la Distinction Pascal-Parent 2018. Un prix qui souligne sa contribution à l’enseignement universitaire, particulièrement dans le cadre de l’Université d’été en lettres et création littéraire.

C’est en 2011 que Mme Deslauriers s’est jointe à l’UQAR. Menant de front ses activités d’écrivaine et de professeure, elle s’est démarquée à plusieurs reprises sur le plan de l’enseignement. Son implication dans la tenue de l’Université d’été en lettres et création littéraire lui a valu, en 2016, le Prix d’excellence de l’Université du Québec dans le volet réalisation en enseignement et, en 2018, le prix Robert-Kroetsch pour l’enseignement.

Lancée en 2013, l’Université d’été en lettres et création littéraire est une formation unique en Amérique du Nord. Elle s’adresse aux étudiantes et étudiants collégiaux et universitaires qui souhaitent plonger dans le monde des lettres pendant deux semaines intensives. En plus de valoriser la création littéraire, cette université d’été est devenue un rendez-vous incontournable avec ses événements littéraires ouverts au grand public.

« Camille a un sens aigu de l’innovation pédagogique », observe le professeur et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire littéraire et patrimoine imprimé, Claude La Charité. « Son engagement dans chacune des éditions de l’Université d’été en lettres et création littéraire est exceptionnel. Sa façon de transmettre sa passion pour l’écriture et ses qualités de rassembleuse ont permis de faire de cette rigoureuse formation universitaire une tribune pour les étudiantes et les étudiants dans la vie littéraire de la région. »

En parallèle à ses activités de professeure, Camille Deslauriers a écrit trois recueils de nouvelles, soit Les ovaires, l’hypothalamus et le cœur (2018), Eaux troubles (2011) et Femme-Boa (2005).  Elle a également publié des nouvelles dans plusieurs revues de création littéraire, dont XYZ et Virages. « Le fait que Camille soit elle-même écrivaine apporte une perspective très intéressante à ses étudiantes et à ses étudiants. Elle sait à quel point écrire est exigeant et elle est en mesure de les guider afin qu’ils trouvent leur propre voix sur le plan littéraire », indique le professeur La Charité.

La Distinction Pascal-Parent est remise par la Fondation de l’UQAR en alternance entre les sciences naturelles, appliquées et de la santé et les sciences humaines et sociales.

Partager cet article