Le professeur Abderrazak El Ouafi reçoit la distinction Pascal-Parent

10 décembre 2019

Le professeur en génie mécanique Abderrazak El Ouafi est le récipiendaire de la distinction Pascal-Parent 2019. Un prix qui souligne sa contribution au développement du génie à l’UQAR et à l’enseignement universitaire par ses approches pédagogiques qui sont collées aux besoins de l’industrie et du marché du travail.

C’est en 1997 que le professeur El Ouafi s’est joint à l’UQAR. Au cours des 20 dernières années, il a enseigné tout en occupant plusieurs postes de direction, dont le module de génie, le comité de programme d’études de cycles supérieurs en ingénierie, la Chaire CRSNG-UQAR en génie de la conception et le laboratoire de recherche en productique.

Le professeur El Ouafi s’est impliqué activement dans l’implantation de plusieurs programmes en génie, dont les baccalauréats en génie mécanique et en génie électrique, la maîtrise en génie, le doctorat en ingénierie et les diplômes d’études supérieures spécialisées (DESS) en ingénierie. « Le professeur El Ouafi est l’un des bâtisseurs du génie à l’UQAR », souligne le professeur Jean Brousseau, qui est titulaire de la Chaire CRSNG-UQAR en génie de la conception.

Abderrazak El Ouafi est un professeur qui se démarque par son engagement pour la réussite de ses étudiantes et de ses étudiants. « La qualité et la rigueur de l’enseignement du professeur El Ouafi sont reconnues d’année en année par ses étudiantes et ses étudiants. Il a développé une solide expertise dans l’encadrement de projet d’innovation en collaboration avec l’industrie », observe le professeur Brousseau.

De 2006 à 2016, le professeur El Ouafi a été tour à tour cotitulaire et titulaire de la Chaire CRSNG en génie de la conception. Cette chaire s’est avérée un outil pédagogique majeur pour les étudiantes et les étudiants en génie. « Depuis la mise en place de la chaire, ils réalisent au moins deux projets de conception en collaboration avec des entreprises. Cette approche leur permet d’avoir une expérience concrète qui les prépare à la réalité du marché du travail », précise le professeur Brousseau.

Près de 300 projets d’innovation ont été réalisés en partenariat avec des entreprises et des organisations publiques et parapubliques depuis 2006. Les trois quarts des projets développés par des étudiantes et des étudiants ont permis de créer des prototypes physiques fonctionnels.

La distinction Pascal-Parent est remise par la Fondation de l’UQAR en alternance entre les sciences naturelles, appliquées et de la santé et les sciences humaines et sociales.

Partager cet article