Natalie Lavoie, récipiendaire la Distinction Alcide-C.-Horth

12 décembre 2015

Titulaire de la Chaire de recherche sur la persévérance scolaire et la littératie, la professeure Natalie Lavoie est la récipiendaire de la Distinction Alcide-C.-Horth 2015. Remise par la Fondation de l’UQAR, cette distinction vient souligner sa fructueuse carrière en enseignement et en recherche à l’UQAR.

Titulaire d’une maîtrise et d’un doctorat en psychopédagogie de l’Université Laval, Nathalie Lavoie est professeure au Département des sciences de l’éducation depuis 2000.

Diplômée de l’UQAR au baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire, elle a commencé sa carrière dans le domaine de l’éducation au début des années 1980. C’est en 1997 qu’elle a commencé à enseigner à l’UQAR comme chargée de cours.

La persévérance scolaire est l’un des thèmes qui a marqué sa carrière de chercheuse. Ses travaux de recherche sont centrés sur l’appropriation de la lecture et de l’écriture de la maternelle à la fin du primaire. Elle s’intéresse aussi aux pratiques enseignantes qui y sont associées afin de soutenir la persévérance scolaire des élèves.

Avec son équipe de la Chaire de recherche sur la persévérance scolaire et la littératie, la professeure Lavoie a développé une expertise afin de faciliter l’acquisition de compétences des élèves en écriture. Les travaux réalisés dans le cadre de la chaire de recherche se démarquent par leur ancrage dans la réalité des milieux scolaires.

« Natalie fait partie de ces rares professeurs dont la grande discrétion est étonnante vu ses accomplissements. Elle fait tout, très bien et sans que ça ne paraisse. Collègue appréciée de tous, elle s’investit dans des projets très diversifiés (recherches subventionnées, projets d’écriture et publications, collaborations nationales et internationales, activités de transfert de connaissances qu’elle réalise encore elle-même dans les milieux scolaires, direction d’étudiants, réalisation d’une veille scientifique et de l’actualité, organisation d’événements valorisant les enseignants du milieu) et son enseignement contextualisé est très apprécié des étudiants. Je suis ravie d’apprendre que le Prix Alcide-Horth lui est décerné cette année », indique la professeure Joane Deneault, directrice de l’unité départementale des sciences de l’éducation.

Les travaux de la professeure Lavoie ont eu une diffusion tant nationale qu’internationale. Elle a notamment donné une soixantaine de communications dans des événements scientifiques et professionnels, rédigé 19 publications dans des revues avec comités scientifiques et 13 dans des revues professionnelles et signé 10 chapitres de livres et 4 monographies.

La professeure Lavoie a également contribué à la formation de la relève scientifique dans son domaine. Elle a dirigé ou codirigé près d’une vingtaine d’étudiantes et d’étudiants à la maîtrise et au doctorat. En septembre dernier, le réseau de l’Université du Québec a souligné sa contribution sur le plan de la recherche en lui décernant le Prix Réalisation en recherche et création.

Partager cet article